12 août j'achète un livre québécois
Occasions spéciales

Le 12 août, j’achète un livre québécois

Des livres, j’en ai à la tonne. Mes deux bibliothèques Billy grands formats sont pleines. Pour l’occasion, j’ai ressorti mes coups de coeur pour vous inspirer à acheter un livre québécois aujourd’hui (ou demain ou après-demain).

Dans l’Univers de Kim Thúy

Les trois romans de Kim Thúy, pour l’univers minimaliste, pour les non dits et pour l’esprit de famille.

Dans l’univers de Michel Tremblay

J’adore l’univers de Michel Tremblay. Je pense à mes grands-parents, la vie de l’époque à Montréal, les odeurs, les petites choses qui habitaient le quotidien.

La Diaspora des Desrosiers (5 romans sur 9, je suis en retard !) :

Dans l’univers de Marie Laberge

J’ai lu Gabrielle alors que j’étais à Philadelphie pour un stage d’été en 2001. Avant même de savoir que j’habiterais un jour à Québec ou même à l’île d’Orléans, j’ai aimé d’amour de cette famille unique, charismatique et menée par des femmes de coeur.

J’ai prêté deux tomes. Il ne me reste qu’Adélaïde, mais le souvenir de Gabrielle et Florent sont bien là.

Le Goût du bonheur, trilogie :

Pour entreprendre comme Danièle Henkel

Je lis de plus en plus de livres biographiques ou « instructifs ». J’ai lu en novembre 2013 le livre autobiographique de Danièle Henkel, Quand l’intuition trace la route, Les éditions la Presse (2013). Suite à la lecture de ce livre, j’étais tout aussi déterminée qu’elle à réussir et à tout faire pour y arriver.

Tranche de vie : je suis convaincue que Mme Henkel a déjà passée une soirée à la maison pour présenter à des amis de mes parents actifs dans le milieu de la beauté, son fameux gant Renaissance. J’ai eu le droit à une exfoliation de l’avant-bras (gauche je crois) par Mme Henkel. J’étais bien surprise d’être aussi sale, moi qui sortait tout juste du bain (j’avais peut-être 11 ans !).

Hommage à l’île d’Orléans

Nouvelle insulaire, je me suis plongée dans l’univers de Félix Leclerc avec Le P’tit Bonheur, Bibliothèque québécoise (1989). 12 petites scènes étonnantes et émouvantes.

D’un point de vue plus contemporain, j’ai la chance d’être amie avec Linda Arsenault, la conceptrice et éditrice du très célèbre livre de recettes Les Producteurs toqués de l’île d’Orléans. Un grand collaboratif de recettes des producteurs, mes voisins ici à l’île. Classé par mois, impossible de passer à côté d’une recette de saison.

Pour anticiper la quarantaine

Une bande dessinée par Claude Auchu, Une année en quarantaine, Les intouchables (2011). Humour, vie de tous les jours, monde de la pub et illustrations sympathiques. Tout y est pour qu’on se dise tous les jours : Carpe diem.

Émile pour terminer

Ou je devrais peut-être dire pour commencer ? Souvenirs du secondaire où je lisais de la poésie en préparation de la populaire « Soirée de la poésie ». Ici, Poésies complètes, Émile Nelligan, littérature Bibliothèque québécoise, 1992. Remarquez, ma mère avait recouvert le recueil d’une pellicule de plastique. Elle était si minutieuse.

Et vous, quels sont vos coups de coeur québécois ?

Article précédent Article suivant

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laissez un commentaire