Recette de koosa de grand-maman
On mange !

Recette libanaise de grand-maman : Koosa

Comme vous le savez peut-être, nous sommes libanaises d’origine. Notre plus grand héritage de cette culture, c’est la bouffe libanaise ! Chez nous à Noël, ce n’était pas de la dinde farcie, mais bien une table remplie de mets libanais les plus savoureux les uns que les autres, le tout, dressé sur une belle nappe. Et tout cela était fait maison, par notre grand-mère.

Nous vous présenterons une fois de temps en temps, des recettes libanaises que notre grand-mère Malvina faisait. Ces recettes, nous les cuisinons aujourd’hui pour nos enfants afin que la tradition du goût de la nourriture libanaise suive son chemin.

Le Koussa, Koosa, Coussa est une petite courge verte pâle que l’on retrouve à ce temps-ci de l’année au marché et à l’année dans les Marchés Adonis. Voir plus bas une photo de LA courge ! Pour réaliser la recette sans trop de peine, vous aurez besoin d’un instrument de cuisine pour racler la chaire de vos courges : un vide-courgette. Pour ma part, j’ai utilisé ce que j’avais sous la main, soit un vide-pomme. Ce n’est pas l’idéal, car nous avons dû faire un trou à travers la courge et ÇA, notre grand-mère n’aurait pas été fière de nous ! Vous trouverez le poivre libanais « Allspice » chez Adonis ou dans une épicerie méditerranéenne.

Courges farcies dans une sauce tomate ou les fameux KOOSA

Pour 4 à 6 personnes.

12 courges moyennes
Grande quantité d’eau froide salée pour rincer les courges
1 livre d’agneau haché maigre ou de boeuf haché maigre
1 tasse de riz à long grain, rincé et bien égouté
1 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de poivre
1/2 c. à thé de cannelle
1/2 c. à thé de poivre libanais « Allspice »
2 c. à thé de beurre fondu
1 tasse d’eau
1 conserve de 24 oz de tomates
1 c. à thé de sel
2 gousses d’ail hachées finement
1 c. à thé de menthe fraiche ou de menthe séchée

  1. Laver et couper le pédoncule des courges. Retirer délicatement la chaire des courges avec votre vide-courgette ou autre instrument pour obtenir coquille très mince.
  2. Rincer les courges vides et laisser tremper dans l’eau froide salée pendant 30 minutes.
  3. Mélanger ensemble la viande, 1 c. à thé de sel, le poivre, la cannelle, le poivre libanais et le beurre fondu.
  4. Retirer les courges de l’eau. Rincer et bien assécher.
  5. Farcir délicatement sans trop presser avec le mélange de viande à environ 1/2 pouce du bord de la courge. Le riz prendra de l’expansion.
  6. Coucher les courges farcies dans un grand chaudron profond.
  7. Mélanger les tomates, la tasse d’eau, 1 c. à thé de sel, l’ail et la menthe.
  8. Verser le mélange de tomates sur les courges. Ajouter de l’eau afin de couvrir complètement les courges, si nécessaire.
  9. Porter à ébullition. Réduire la température à minimum et laisser mijoter doucement pendant 40 à 50 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Notes :

S’il vous reste de la viande, n’hésitez pas à faire des boulettes et à ajouter sur le dessus de vos courges, dans le bouillon de tomates. Vous pouvez aussi utiliser la farce pour farcir des poivrons ou des tomates. Couvrez légèrement de papier d’aluminium et cuire au four à 350 degrés pour 45 minutes environ.

Vous pouvez conserver la chaire des courges pour en faire des croquettes de légumes, de la soupe, des biscuits ou autre.

Se congèle facilement.

Courge pour KOOSA

Ceci est la courge qu’il faut choisir pour réaliser cette recette.

NOTEZ BIEN : Nous ne sommes pas chefs, ni spécialistes en cuisine libanaise. Les recettes que notre grand-mère faisait sont tirées d’un livre qu’elle a offert à Marie-Andrée lors de la réédition.

Source : (Adaptation libre) The Lebanese Kitchen, A celebration of Lebanese cuisine. Publié par : Creative Bound Inc. on behalf of St.Elias Antiochia Orthodox Church, 1998.
Article précédent Article suivant

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Denise leduc 25 août 2015 at 2 h 31 min

    Merci vous êtes géniales!
    Continuez vous êtes sur la bonne voie, vous avez le goût parfait de votre mère.
    Denise Leduc

    • Répondre HUIT JUIN maison 25 août 2015 at 2 h 52 min

      Merci encore pour tes bons mots Denise ! Si tu as des suggestions, n’hésites pas à nous en faire part ! MA

    Laissez un commentaire