Ce qu'on trouve au marché automne
Art de vivre, Autour de la table

Qu’est-ce qu’on mange en octobre?

Ce mois-ci, tout comme les feuilles dans les arbres, les étals du marché sont tous plus colorés les uns que les autres!

En plus d’être abondantes, les dernières récoltes de l’année ajoutent à notre assiette une foule d’éléments nutritifs et de vitamines. Nous l’avons déjà mentionné : la consommation de fruits et légumes de saison est bénéfique pour l’environnement ainsi que pour l’économie locale. Vous souhaitez apprêter de nouveaux aliments et découvrir des recettes pour les apprivoiser? Ce mode de consommation vous permettra d’économiser et de remplir votre réfrigérateur à petits prix. Profitez-en pour faire le plein d’aliments frais au marché ou directement chez le producteur!

En guise d’aide-mémoire lors de votre prochaine sortie au marché, voici la liste des fruits et légumes qui sont bons à consommer tout au long du mois d’octobre, ainsi que quelques inspirations pour les découvrir et les apprécier! À vos paniers!

  1. Le panais

panais

Le panais est un légume racine semblable à la carotte, mais dont le goût est plus doux et sucré. En purée, en potage, en frites ou même râpé en salade, ce légume ajoute à n’importe quel met une délicate touche sucrée. Pour accompagner vos traditionnelles pommes de terre cuites au four, ajoutez quelques bâtonnets de panais et de patates douces badigeonnés dans l’huile d’olive et saupoudrés de fleur de sel. Un vrai délice! *Petit conseil pour les cuistots gourmands : combinez le panais avec le sirop d’érable dans vos purées ou vos potages. Vos papilles frémiront de plaisir!

Fait intéressant : le panais est une excellente source d’acide folique et de potassium.

  1. Le navet

navet

Ce légume de forme bulbeuse et à chair blanche est souvent confondu avec le rutabaga, dont la chair est plus jaune. S’ils sont pourtant légèrement différents, tous les deux font partie de la famille du chou et sont des aliments possédant plusieurs vertus : ils sont riches en vitamines B et C, en fibres, en potassium, en calcium, en fer et en zinc et nous protégeraient du cancer du poumon.

Osez intégrer ce légume trop souvent boudé à vos mets! Il s’agit d’un excellent accompagnement de viande, dans les bouillis et les mijotés, en plus d’être excellent dans les potages ou en purée avec les pommes de terre. Notre suggestion : servez-le en gratin, à la manière d’un gratin dauphinois, lors de votre prochain repas en famille!

  1. Les choux

les choux

Le chou-fleur, le chou de Bruxelles, le chou kale et le chou commun sont des légumes incontournables de l’automne.

En choucroute, en salade, en soupe ou comme accompagnement à vos poissons ou vos plats de viandes mijotées, le chou est un aliment passe-partout et dont les vertus pour la santé ne sont plus à prouver.

Nutritif et riche en vitamines, le chou aurait plus d’une propriété médicinale. En effet, il permettrait d’éliminer les toxines et de réguler le métabolisme du sucre et des graisses dans le corps, en plus de contribuer à la prévention des maladies liées au système digestif. Pourquoi s’en passer?

Notre suggestion : ajoutez quelques feuilles de chou à vos soupes asiatiques pour rehausser leur goût!

  1. Les courges

courges

Ces espèces de la famille des cucurbitacées sont nombreuses et toutes délicieuses! La courgette verte ou jaune, la courge spaghetti, la courge musquée (Butternut), la courge poivrée et le potiron sont parmi les variétés que l’on retrouve dans tout bon marché.

Ces aliments sont très polyvalents et il existe différentes façons de les apprêter : en purée, en gratin, en potage, en frites, servis en remplacement de pâtes alimentaires (plus particulièrement la courge spaghetti) ou encore rôtis et garnis d’épices (miel, curcuma, garam masala, cumin, gingembre, sirop d’érable, cannelle, etc.) La courge se cuisine également très bien en dessert : pensons au célèbre gâteau aux zucchinis, par exemple.

Votre principal obstacle pendant la préparation de la courge sera sans doute de l’éplucher. Ricardo (quel homme merveilleux!) vous dévoile ces astuces pour y arriver prudemment, et ce, dans le calme et la joie.

  1. Les champignons

les-champignons

Qui dit automne dit balade dans les bois et, conséquemment, découverte de champignons savoureux et comestibles tapis sous les arbres et dans les sous-bois. Attention! Nous vous conseillons fortement de vous initier à la cueillette de champignons en compagnie de fins connaisseurs et d’amis mycologues qui vous aideront à reconnaître et à identifier les différentes variétés. Si vous doutez du nom du champignon qui se dresse sous vos pieds, abstenez-vous de le cueillir. Plusieurs d’entre eux sont toxiques et vénéneux, voire mortels.

À cette période-ci de l’année au Québec, les champignons comestibles que vous trouverez en nature ou au marché sont les suivants :

  • Cèpes
  • Pleurotes en huitre
  • Pieds bleus
  • Morilles
  • Coprins chevelus
  • Chanterelles

Pour vous initier à la mycologie, consultez le site suivant.

Bonne découverte!

  1. Les pommes du Québec

Pommes du Québec

Vous aurez sans doute remarqué ce mois-ci que la tendance populaire est à la cueillette de pommes! Vos amis publient des photos de leur après-midi au verger et de leurs tartes fraîchement sorties du four? Il faut dire que les pommes du Québec se retrouvent en quantité abondante et en plusieurs variétés à cette période de l’année précisément, et c’est pourquoi il faut en profiter pour la cuisiner!

Outre la fameuse tarte aux pommes ou encore la croustade, il existe une foule de plats dans lesquels vous pouvez intégrer la pomme. On vous en parle ici! Bien qu’elle soit polyvalente, elle demeure une excellente collation à mettre dans la boîte à lunch de tous les membres de la famille.

Bonne découverte et bon appétit!

Article précédent Article suivant

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laissez un commentaire