Bonnes manières à table
Art de vivre, Occasions spéciales

Série étiquette : les bonnes manières à table

Dès leur plus jeune âge, on apprend aux enfants à bien s’asseoir lorsque vient le temps de passer à table, à se laver les mains avant et après avoir mangé, à fermer la bouche lorsqu’ils mastiquent, à dire merci et, surtout, à être polis. Puis, les petits deviennent grands et, selon la bienveillance de leurs parents, ces derniers conservent les bonnes manières qui leur ont été inculquées.

En tant qu’adultes, nous sommes convaincus que nous savons ce qu’il faut faire et surtout, ce qu’il ne faut absolument pas faire une fois venu le moment de passer du côté de la salle à manger.  Au fil du temps, il arrive toutefois que les traditions et les coutumes changent. Un léger rappel afin de se rafraîchir la mémoire quant aux bonnes manières à table ne peut donc jamais faire de mal! Que vous soyez hôte ou invité, assurez-vous tout simplement de donner l’exemple en respectant les règles suivantes.

  1. Assoyez-vous à table uniquement lorsque votre hôte vous invite à le faire.

Bonnes manières à table

 

Il se peut que l’hôte ait besoin d’un petit moment pour monter ses assiettes en cuisine et pour veiller aux éléments de dernière minute. Il est donc important de libérer l’espace et de s’asseoir lorsqu’il vous le demande. Si vous vous assoyez avant que la personne vous le demande, vous ne ferez que lui mettre de la pression par rapport au service du repas.

  1. Une fois que vous êtes installé pour le service du repas, déposez votre serviette de table sur vos genoux.

Bonnes manières

Il s’agit d’une vieille habitude, mais elle demeure incontournable! Pour vous aussi, messieurs!

  1. Ne mettez pas vos coudes sur la table.

Il s’agit d’un débat vieux comme le monde. Il a longtemps été mal vu de mettre ses coudes sur la table pendant un repas. À ceci nous répondons : un souper convivial entre amis n’a rien d’un repas de général d’armée. Détendez-vous et relaxez. Évitez toutefois de mettre vos coudes sur la table pendant le repas. Avant et après, cela peut passer, mais pendant que vous mangez, évitez de le faire.

  1. Rappelez-vous les bonnes manières transmises par votre mère durant l’enfance : mastiquez la bouche fermée.

Personne n’a envie de voir l’intégral de votre assiette se broyer dans votre bouche. Fermez la bouche et ne parlez pas en même temps que vous mangez. Cela semble évident, mais il est important de le rappeler. Même chose pour la soupe ou le potage : évitez de saper ou d’aspirer bruyamment le contenu de votre bol.

  1. N’allez pas chercher un plat ou des aliments vous-même sur la table : demandez à votre voisin de table de vous aider.

Qu’il s’agisse du sel ou du poivre, ou encore de la corbeille à pain, si ces aliments ne sont pas à proximité de vous pendant le repas, ne vous étirez surtout pas sur toute la table pour vous les procurer! Demandez à quelqu’un de vous les tendre. Si vous êtes l’hôte, pensez à mettre le pain, le beurre, le sel et le poivre au centre de la table afin que chaque invité puisse y accéder rapidement sans devoir se lever.

À la table

  1. Laissez votre téléphone mobile dans votre sac à main ou dans votre poche de manteau.

Cela semble assez évident, mais il est pertinent de le rappeler. N’utilisez jamais votre téléphone à table. Il s’agit d’un manque de respect flagrant à l’égard des autres invités et de votre hôte, même si cela ne dure que le temps d’un tabletop à partager sur Instagram. Prenez votre photo avant le repas et rangez votre cellulaire. Rares sont les occasions où l’on peut se déconnecter des réseaux sociaux : le son ou la vibration d’un téléphone pendant le repas peut être très irritant, et ce, pour tout le monde.

  1. Attendez que votre hôte vous offre une seconde portion avant de remplir votre assiette une deuxième fois.

Il peut être difficile de prévoir suffisamment de nourriture lorsqu’on reçoit plusieurs invités à la fois. Attendez donc que votre hôte vous offre une seconde portion avant même de demander si vous pouvez en avoir une autre part ou pire, avant de vous lever et de vous servir vous-même. Cela est également valide en ce qui concerne les consommations ou l’alcool.  

Consommation d'alcool

  1. Ne vous forcez pas pour manger un aliment que vous n’aimez pas ou que vous ne pouvez pas manger.

Un aliment que vous n’aimez pas beaucoup ou que vous ne digérez pas bien se retrouve dans votre assiette? Ne faites pas de drame et mangez les autres aliments qui se trouvent autour. Ne vous forcez surtout pas, car cela pourrait mettre votre hôte mal à l’aise. Si vous êtes allergique à certains aliments, prière d’en informer votre hôte dès que vous recevrez l’invitation. Ce dernier pourra cuisiner en considérant vos intolérances ou pourra vous proposer une alternative.

Finalement, dites merci et donnez vos compliments au chef et/ou à l’hôte. Cela fait toujours plaisir et est grandement apprécié lorsqu’on a passé beaucoup de temps à préparer un repas et une réception.

Bon appétit!

Article précédent Article suivant

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laissez un commentaire