Couverture Toast
Art de vivre, Autour de la table, Occasions spéciales

Série étiquette — 7 conseils pour faire un bon «toast»!

Qui dit temps des fêtes dit évidemment rassemblements et bons repas partagés avec la famille et ceux que l’on aime. Même si vous n’aimez pas prendre la parole devant un groupe, le traditionnel «toast» est un incontournable lors de chaque réception, que vous soyez hôte ou invité et que ce soit pour témoigner votre reconnaissance ou pour souhaiter la bienvenue à vos invités.

Une fois toutes les personnes réunies autour de la table, il vous faut lever votre verre et remercier chaque personne pour leur présence. Si vous êtes invité, il s’agit d’un moment bien choisi pour remercier l’hôte de la soirée pour son accueil chaleureux.

Lors de votre prochaine réception, gardez en tête que votre «toast» doit viser deux objectifs essentiels : accueillir vos invités (ou remercier l’hôte pour son accueil) et reconnaître la cause de la célébration (que ce soit une personne ou un événement). Pour faire un «toast» dans les règles de l’art, voici quelques règles non écrites à respecter. Allez! Bien haut, votre verre!

Cheers

  1. Tout bon «toast» nécessite une préparation.

Vous devriez avoir une idée approximative (dans votre tête ou sur un bout de papier) de ce que vous aimeriez dire aux invités. Si vous êtes mal préparé ou pas préparé du tout, votre discours sera désordonné, pas suffisamment senti, voire trop long ou trop court. Malheureusement, cela n’est pas amusant pour personne et peut mettre les gens mal à l’aise.  

  1. Optez pour un discours court et touchant.

Personne n’a envie de tenir son verre pendant quinze minutes pendant que vous raconter une anecdote qui ne concerne qu’une seule personne autour de la table. Soyez concis! Ne parlez pas seulement pour parler! Tout ce que vous dites doit avoir un but. Allez à l’essentiel et ne passez pas par quatre chemins.

  1. Présentez-vous.

Si vous n’êtes pas l’hôte de la soirée, mais que vous tenez à faire un «toast», pensez à vous présenter d’abord, surtout si vous êtes dans une grande réception et que vous ne connaissez pas tous les invités.  

Verres-1

  1. Témoignez votre gratitude!

En tant qu’invité, choisissez un moment pendant la soirée pour remercier la personne qui a cuisiné le repas et qui vous accueille dans sa demeure. Cela est toujours très apprécié lorsqu’on a passé la journée à préparer une réception.

  1. Évitez les anecdotes trop salées.

N’hésitez pas à partager une anecdote personnelle, une histoire ou une blague, mais évitez les propos trop salés. C’est une fête, pas un bien-cuit! Si votre famille et vos invités se souviennent de l’histoire en question et peuvent s’y référer, c’est encore mieux! Si vous êtes mal à l’aise à propos d’une histoire en particulier, ne vous mettez pas les pieds dans les plats : ne la racontez tout simplement pas.

Table

  1. Regardez les gens dans les yeux.

Ne soyez pas mal à l’aise d’apporter votre discours lors de votre «toast», mais n’oubliez pas d’interagir avec les autres personnes autour de la table lorsque vous prendrez la parole. Vous ne faites pas la lecture d’un procès-verbal : ne laissez pas vos yeux rivés sur votre feuille. Regardez les gens et dans un élan le plus naturel possible, dites ce que vous avez à dire. Les invités seront davantage touchés par votre engagement et votre sensibilité que par la simple lecture d’un bout de papier.

  1. Souriez!

Même si vos propos sont touchants et que cela vous émeut, gardez le sourire. Vous célébrez après tout! Amusez-vous!

Cheers!

Crédits photo : Pinterest

 

Article précédent Article suivant

You Might Also Like

Aucun commentaire

Laissez un commentaire